• Tag mots

    Résultats pour la recherche du tag mots :
  • ...Source fraîche de vie, l'eau pure sur mes lèvres Avides desséchées, de baisers affamées Par tes mots velours, l’amour est proclamé Toi, tu es Le souffle de mes jours, brise sur mon visage, Au vent d’autan offert chassant loin mes ennuis, Un air purifiant gardien de mes nuits....

    Lire la suite...

  • Éclaboussant de vert, la ramure des arbres, Je renaîtrai du sol jaillissant des décombres, si j’étais printemps Je sortirai, tout doux, le sol de son sommeil,   Semant aux sillons fertiles  le grain vermeil si j’étais printemps. Je ferai frissonner les feuilles de...

    Lire la suite...

  • je sais je sais aujourd'hui nous sommes mardi , faisons comme si...   résolutions pour 2016   Ne plus me prendre les pieds dans mon impatience avoir un peu d'humour Réagir aussi vite que le TGV aux blagues de mon bien aimé Faire gaffe que le toit de ma maison ne tombe pas sur moi Trouver une...

    Lire la suite...

  •         oh temps suspends ton vol(titre de lamartine)     (œuvre de Ignac Günther 1724-1775)   Oh ! Arrête donc, un instant de filer ! Tu vas rapide, Marchant sans repos, tu cours sans vaciller Trop intrépide. Le temps de voir le jour, d’ouvrir grands les yeux...

    Lire la suite...

  • Je ne me souviens pas de ma naissance , mais je sais que sous le soleil , l’asph alte fondait cet hiver là. Dans la rue les voitures passaient à grande vitesse, faisant un raffut pas possible, mais s'arrêtaient quand même au feu rouge !! Très combatif , un flic dansait au milieu de la...

    Lire la suite...

  •   tableau de Gillis van Tilborch   Dans la paume du miséreux Poussiéreux, Juste une pièce je dépose. Sacrifice très douloureux, Valeureux ! A dîner je ne lui propose, A la famine je m’expose !! M’indispose Sa mine pale accusatrice ; D’être bon, n’amène...

    Lire la suite...

  • Les mains d'Elsa D onne moi tes mains pour l'inquiétude Donne moi tes mains dont j'ai tant rêvé Dont j'ai tant rêvé dans ma solitude Donne moi tes mains que je sois sauvé L orsque je les prends à mon pauvre piège De paume et de peur, de hâte et d'émoi Lorsque je les...

    Lire la suite...

  •         Si ...   Si la sardine avait des ailes, Si Gaston s'appelait Gisèle, Si l'on pleurait lorsqu'on rit, Si le pape habitait Paris, Si l'on mourait avant de naître, Si la porte était la fenêtre Si l'agneau dévorait le loup, Si les Normands parlaient Zoulou, Si la mer Noire...

    Lire la suite...

  •   J’entendais un bruissement lointain Sur mon épaule, un ange me souriait, narquois, d’un  air mutin. Ho ! Comme c’est étrange ! A mon oreille, il parlait,il parlait ! Faisant de petits signes Il tourbillonnait, un vrai feu follet Dansant le lac des cygnes….....

    Lire la suite...

  • LE GOÛTER On a dressé la table ronde Sous la fraîcheur du cerisier. Le miel fait les tartines blondes, Un peu de ciel pleut dans le thé. On oublie de chasser les guêpes Tant on a le cœur généreux. Les petits pains ont l'air de cèpes Égarés sur la nappe bleue. Dans l'or...

    Lire la suite...