• Bonjour à tous.

    je suis touchée par vos messages de sympathie et je vous en remercie.

    Ne vous inquiétez pas, je vais mieux, comme on dit, ça suit son cours

    .

    Vous me manquez, je peux le dire, mais pour le moment, je ne me sens pas la force d'écrire, sinon des navets et vous avez droit au meilleur.

    Je vous embrasse tous et toutes avec toute mon amitié smile


    4 commentaires
  • Bonjour, je vous annonce mon retrait de la blogosphère.

    J'en suis désolée, mais le cœur n'y est plus.

    Je remercie tous ceux qui sont passés me lire et me commenter.

    Je quitte évidement les communautés avec un petit pincement au fond de moi, mais je crois que c'est mieux ainsi .

    amicalement je vous embrasse tous et toutes .


    14 commentaires
  • Toi, tu es

    Source fraîche de vie, l'eau pure sur mes lèvres
    Avides desséchées, de baisers affamées
    Par tes mots velours, l’amour est proclamé


    Toi, tu es

    Le souffle de mes jours, brise sur mon visage,
    Au vent d’autan offert chassant loin mes ennuis,
    Un air purifiant gardien de mes nuits.

    Toi, tu es

    De mes rêves le sel piment doux sur ma langue,
    Un bouquet de saveurs, aux vagues du plaisir
    Le parfum de mes jours, lui qui me fait rosir.

    Toi, tu es

    L’eau le sel, l’air la vie, avec toi je veux être
    T’offrir toutes mes joies, te garder pour toujours
    Te donner le meilleur de mon tendre amour.


    Toi, tu es mon tout, ma vie.
    Sans toi, je ne suis qu’une ombre.
    Une ROSE sans eau
    (néo)

     


    6 commentaires
  • Éclaboussant de vert, la ramure des arbres,
    Je renaîtrai du sol jaillissant des décombres, si j’étais printemps

    Je sortirai, tout doux, le sol de son sommeil,
      Semant aux sillons fertiles  le grain vermeil si j’étais printemps.

    Je ferai frissonner les feuilles de fruitiers,
    Ronronner les chatons ardents des noisetiers si j’étais printemps.

    Aux calices des fleurs, abreuverai les oiseaux,
    Naîtront des petits à l’abri des arbrisseaux si j’étais printemps.

    Les coquelicots de leur mouvant tapis rouge,
    Offriront aux sauterelles un doux refuge si j’étais printemps.

    Je te donnerai l’opulence des couleurs,
    D’un monde où la beauté désarmera tes pleurs si j’étais printemps

    Si....(pour les croqueurs de mots)

     

     


    10 commentaires
  • Chacun de vos mots

    Répandus ici

    Exalte mon cœur

    Preuve de votre amitié

    Indéfectible et sincère.

    N'oublions jamais les absents

     

    Un bravissimo à tous ceux qui sont venus sur ce blog pendant mon absence

    De gros bisous, je reprends peu à peu le chemin du net


    23 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires